SOPRA STERIA GROUP

Lieu: Shangri-La Hôtel, Durée : 1H15, Quorum : 84%, Assemblée : Env. 140 personnes

Pierre Pasquier, Président, a ouvert l’assemblée. Vincent Paris, Directeur Général, a présenté les faits marquants de l’année, et les résultats financiers. Il a également présenté un point d’étape de la fusion de Sopra et Steria, l’évolution du groupe et l’impact sur le carnet de commandes.

L’assemblée mettait en œuvre pour la première fois les droits de vote double, conformément à la loi Florange (environ 15% de droits additionnels, portant à 30% la part des actionnaires historiques). L’agenda de cette année comportait des autorisations financières activables en cas d’OPA, votées et des bons Breton, votés à 65%.

A noter : les Say-on-Pay des dirigeants ont été votés à scores relativement bas (73 à 82%). L’AFG et les proxy ont pesé : ils ont estimé que la rémunération d’un Président non exécutif ne devrait pas comporter de part variable, d’une part, et que les critères retenus pour l’attribution des actions de performance des exécutifs ne sont pas assez documentés.

« L’intégration entre Sopra et Steria est un succès et le bien-fondé de notre rapprochement est unanimement reconnu»