RENAULT

La première heure de l’assemblée générale de Renault s’est déroulée de façon habituelle, sous la présidence de Carlos Ghosn : exposé des faits marquants de l’année 2015, bilan financier, 7 minutes d’exposé sur la politique de rémunération. Et présentation de « l’accord de stabilisation » qui encadre l’influence de l’Etat. La séance de questions-réponses, particulièrement brève (1/2 heure), a porté sur les produits et la stratégie du Groupe – les questions écrites de Phitrust, portant sur la rémunération du dirigeant, n’ont pas été débattues en séance, mais traitées sur le site.