Rémunérations des patrons : il y a Carlos Ghosn et les autres 

S’il y a polémique autour du « say on pay » du dirigeant de Renault, d’autres hommes fort ont, eux, décidé de renoncer à une partie de leurs gratifications, donnant ainsi un signal fort aux actionnaires. C’est le cas de Jean­Laurent Bonnafé ou encore de Jacques Aschenbroich…