LVMH

Le PDG Bernard Arnault a présenté une nouvelle année record pour le Groupe LVMH, qui motive une hausse des dividendes de 11%.

Lors de cette assemblée sereine et relativement brève (1h45), une demi-heure a été consacrée aux débats. Les questions ont porté sur la stratégie de la société, la part de femmes, l’enjeu du digital, mais aussi l’existence de censeurs au sein du conseil (un actionnaire allant jusqu’à proposer de les remplacer par des « censeurs-robots ») et une prise à partie de Bernard Arnault sur le film « Merci Patron ! », dont le personnage central est confronté à la délocalisation de son emploi dans le Groupe LVMH.

Toutes les résolutions ont été largement approuvées, notamment les renouvellements de mandats de Bernard Arnault, Bernadette Chirac, Charles de Croisset et Hubert Védrine, à plus de 95%, et deux nouvelles administratrices, Clara Gaymard et Natacha Valla, à plus de 99%. Les deux résolutions concernant la rémunération ont été adoptées respecti- vement à 85% et à 86%.

“LE DIGITAL EST UNE OPPORTUNITÉ FORMIDABLE POUR NOS MAGASINS.”