Baisse des salaires des patrons : le souhait de l’Etat est-il réaliste ?

Après avoir plafonné l’an dernier le salaire des dirigeants des entreprises publiques et de leurs filiales (Areva, les filiales d’EDF et de la SNCF, Geodis, Geopost, Keolis, La Banque postale, et Sofipost) à 450.000 euros par an, le gouvernement veut aller plus loin…