ALSTOM

Durée : 2h05, Quorum : 67%, Assemblée : 150 personnes, Lieu: Eurosites Saint-Ouen, Rejet de 10 résolutions (7, 15 et 18 à 25)

Henri Poupart-Lafarge présidait sa première assemblée à la tête du groupe,  après le départ fin Janvier 2016 de l’ex-PDG Patrick Kron, artisan de l’essentiel des divisions Energie à l’américain General Electric.

Cette assemblée a été marquée par le rejet du Say-on-Pay concernant Patrick Kron (62% de votes contre), et le rejet de 8 autorisations financières activables uniquement en cas d’OPA (40 % de votes contre). Dans le premier cas, l’Etat, actionnaire à 20%, a indiqué qu’il avait voté contre, suivi par un nombre important d’actionnaires du flottant. Dans le second cas, l’Etat a voté pour, dans la logique de la loi Florange, mais les actionnaires du flottant, suivant les recommandations des proxy, ont voté contre. Par contraste, la rémunération d’Henri Poupart-Lafarge a été approuvée à 97%, et 7 autorisations financières hors période d’OPA ont été votées à de larges majorités.

La position du Conseil d’Administration d’Alstom suite à ces votes n’est pas encore connue.