Alexandre Ricard

« Mindset for growth » : pour devenir les premiers, c’est l’état d’esprit qui fera la différence 

Cette assemblée était, pour vous, l’occasion d’un premier bilan depuis votre prise de fonction en xxx. Vous avez  réaffirmé votre ambition : devenir le leader de l’industrie, et mobilisé vos équipes autour de votre initiative « Mindset for Growth »

Pour devenir leader de l’industrie, j’ai défini deux priorités. La première est de gagner la bataille de la croissance, qui commence d’abord par celle du chiffre d’affaires, la mère de toutes les batailles pour terminer évidemment par celle du résultat, bien sûr grâce à une maitrise de nos coûts et à un souci permanent d’efficacité opérationnelle. La seconde, c’est d’insuffler, dans toute l’organisation, un état d’esprit gagnant, conquérant – ce que nous avons appelé le « Mindset for Growth ». C’est la capacité à agir collectivement, en équipe : ce qui implique un alignement parfait de toutes les entités du groupe pour une action collective cohérente dans une organisation qui reste décentralisée. Le Mindset, c’est aussi la capacité à embrasser le changement, à nous adapter en permanence, nous remettre en cause pour agir rapidement. Au final, c’est cet état d’esprit qui fera la différence, comme dans le sport, pour devenir les premiers

Vous avez également exposé vous-même vos priorités de gestion des talents, ce qui est rare dans un discours d’assemblée générale. Elles s’articulent autour de « programmes » que vos différentes marques ont développé.

Nos collaborateurs sont notre premier avantage compétitif, leur engagement en est la clé. La gestion des talents reste donc une priorité. Elle s’organise autour de trois axes :

  • Faire de nos collaborateurs les ambassadeurs de nos marques. Le Programme Glenlivet Insiders est un programme qui permet aux employés de Pernod Ricard USA de devenir ambassadeur des marques, notamment avec The Glenlivet, sur leurs réseaux sociaux privés en partageant du contenu exclusif. Ce potentiel d’influence est incroyable avec déjà plus de 2 millions d’impression sur Instagram, Facebook, LinkedIn & Twitter.
  • Valoriser nos employés est également essentiel. Le programme Barrelmen Rewards, mis en place par Irish Distillers, récompense les collaborateurs les plus méritants par un système de points, convertibles en cadeaux.
  • Il faut aussi préparer l’avenir et développer les jeunes talents. C’est ainsi que plusieurs de nos filiales (Irish Distiller, Chivas Brothers, Winemakers etc.) ont lancé un Graduate Program visant à attirer, développer & fidéliser les jeunes talents : le principe étant de leur faire découvrir le groupe sous la forme d’un long stage ou d’un apprentissage en tant qu’ambassadeurs de l’une de nos marques bien souvent dans un pays étranger au leur. Plus de 700 jeunes ont été formés depuis la création des programmes il y a déjà 10 ans pour Jameson.
  • Enfin, en juin 2016 lors de notre dernier responsib’all day, l’engagement de nos collaborateurs envers les communautés locales a été vécu comme une réalité.

La formation est également une de vos priorités

L’an passé nous avons formé plus de 700 collaborateurs. Nous avons ouvert un véritable campus universitaire en région parisienne sur l’emplacement du château Ricard. Le nouveau centre de formation « Pernod Ricard University » constitue outil de formation modulable alliant efficacité, modernité et convivialité.  6.500m² de bâtiments entre salles de formation, amphithéâtres, auditorium et logements avec une capacité d’hébergement de 60 chambres.

En pleine COP22, vous avez annoncé une feuille de route environnementale ambitieuse, et votre objectif d’aller jusqu’au zéro carbone.

Nous avons inauguré l’année dernière la distillerie Dalmunach. Elle intègre les dernières innovations telle que la technologie de récupération de la chaleur et une approche environnementale pour dégager moins de CO2. Dans cette optique, nous souhaitons aller jusqu’au zéro carbone.  C’est aujourd’hui le cas de la distillerie Absolut à Ahus. Depuis 2004, nous avons réduit de 80% nos émissions de carbone sur ce site.

Vous avez souligné l’importance commerciale d’être perçu comme « responsable ».

Si notre Groupe est de plus en plus responsable, chacune de nos marques doit l’être aussi à son niveau: c’est ce qu’on appelle le Brand Positive Impact. D’après une étude Nielsen de 2015, 72% des jeunes adultes sont prêts à payer un produit plus cher s’il présente une approche responsable.

  •  Il peut s’agir de Solidarité entrepreneuriale: Chivas The Venture est un fonds d’investissement mondial d’1 million de dollar qui récompense ceux qui créent leur entreprise pour générer un impact positif sur le monde. Nous croyons profondément qu’il n’y a de véritable succès que s’il est partagé, que s’il est au bénéfice du plus grand nombre, « le succès ne vaut que s’il est partagé »
  • Ou de solidarité humanitaire : Elyx, marque intègre, a mis en place un partenariat avec l’association caritative Water for People. Pour chaque bouteille d’Absolut Elyx vendue, la marque fournit l’équivalent d’une semaine d’eau potable à une personne dans le besoin, soit 140 litres d’eau pour chaque bouteille vendue. La marque 100 Pipers en Inde propose des concerts gratuits en plein air avec des stars de renoms dont les fonds récoltés vont directement à des associations s’occupant des mal-logés, des victimes de catastrophes naturelles ou des personnes dans le besoin.

Vous promouvez également une « consommation responsable »

La sensibilisation et l’éducation font beaucoup plus que la répression. Depuis 2010 le Groupe soutient le programme Responsible Party d’Erasmus dont l’objectif est de promouvoir une consommation modérée d’alcool auprès des étudiants. Ce soutien se fait en marque blanche. Il permet de sensibiliser les étudiants et de leur inculquer les bons réflexes (distribution d’eau, dialogue, éducation ). A l’occasion des 30 ans d’Erasmus, j’ai annoncé que  Pernod Ricard renouvellera son engagement en janvier prochain. 273 000 étudiants on été touchés depuis 2010

Vous avez annoncé un objectif de 5%M du CA en e-commerce en 2020

Le digital change notre façon de faire du business et nous permet d’établir une relation directe avec le consommateur. Nous nous développons suivant trois axes :

une meilleure connaissance de nos consommateurs, le ciblage en temps réel et au meilleur coût des personnes possédant des affinités potentielles avec nos produits en fonction de ce qu’ils aiment (types de sites fréquentés autour de centre d’intérêt proches de nos univers), le e-commerce enfin.

Quel est votre sentiment sur l’avenir ?

Grâce à ces initiatives, c’est avec confiance que nous confirmons nos objectifs de croissance à moyen terme. Nous visons une croissance organique du CA comprise entre 4 et 5%